j’ai « meuh » la « lait »cture

The Night World – tome 1 (L.J. Smith)

Classé dans : romans etrangers — 1 février, 2010 @ 5:15

9782749911250fs1.gif

Résumé

Il n’y a plus aucun espoir pour Poppy : sa maladie est incurable. Elle se prépare donc à la fin. Jusqu’à ce que je James, le plus beau garçon du lycée et qu’elle a toujours aimé en secret, lui fasse le plus fabuleux des cadeaux : un baiser vertigineux qui lui donne accès à son âme. Elle apprend ainsi que James partage ses sentiments depuis toujours, mais fait partie du Night World. Bravant les interdits de son monde, le jeune homme propose à Poppy de le suivre jusqu’à la mort, et même au-delà. Mais il lui faudrait pour cela devenir vampire… Et lui, enfreindre les lois..

Avis

J’avais déjà lu 2 romans de cette auteur (Journal d’un vampire tome 1 et tome 2). Ici, on retrouve le même style d’écriture (simple, peut-être un peu trop simple), et pratiquement la même histoire (James peut être assimilé à Stefan et Ash à Damon). Je me suis malgré tout laissé emporté par le Night World, qui m’a refait découvrir le mythes des créatures de la nuit. Je ne pense pas lire le deuxième tome, vu que l’on se saura pas ce qui va arriver à Poppy (drôle de nom, mais bon…)

La Reine des damnés (Anne Rice)

Classé dans : films,romans etrangers — 1 février, 2010 @ 5:01

9782265079670fs.gif

Résumé

Quand Lestat, vampire impie, libertin et suicidaire, s’improvise chanteur de rock pour hurler à la face de l’humanité sa condition de mort vivant, les mortels lui font un triomphe. sans imaginer une seconde qu’il ne leur dit que la vérité. Mais, avec sa musique à réveiller les morts . Lestat ne s’est pas seulement fait des ennemis parmi ses frères qui le considèrent comme un traître et sont décidés à le détruire, il a aussi arraché à son sommeil millénaire Akasha, la Mère de tous les vampires, la reine des damnés. Akasha qui ne rêve que de régner à nouveau sur les mortels.

Avis

Comme à ma mauvaise habitude, j’ai commencé par regarder le film. Vu sa nullité, j’ai eu un peu peur de livre ce troisième opus de la série vampirique d’Anne Rice. Mais j’ai été très surprise, agréablement surprise par le livre.
Encore une fois, comme pour Entretien avec un vampire ou Lestat le vampire, Anne Rice m’a fait voyager dans un monde fantastique, peuplé de vampires, de fantômes et d’esprits. J’ai revu Claudia avec surprise (je suis une fan de cette enfant-vampire ^^(cf : I want more)). Lestat me fait toujours autant craquer, bien qu’il ne soit pas beaucoup présent dans ce livre.
La Reine des Damnés est néanmoins classée dans la catégorie « terreur ». Et, c’est vrai que ce roman comporte des scènes assez horribles, notamment quand Mekare avale sa langue et Maharet mange ses yeux (beurk !)
Revenons au film pour finir. J’ai été très déçu par le nouveau Lestat (Tom Cruise était quand même mieux). On dirait une toute autre histoir, il n’y a plus la légende des Jumelles… En plus, ils ont fait une grosse erreur en disant que c’était Marius qui avait créé Lestat. Ni Louis, ni Gabrielle, ni Armand ne sont présent dans le film. Bref, un film qui ne vaut pas le coup d’être vu…

Image de prévisualisation YouTube

V (saison 1 & 2)

Classé dans : films,résistance/déportation — 30 janvier, 2010 @ 7:06

vsecondgeneration2.jpg

Résumé

Les Visiteurs arrivent sur Terre avec des intentions qu’ils promettent bienveillantes. Mais l’illusion ne dure qu’un temps ! Bien vite, les événements dégénèrent. L’apparence humaine de ces extraterrestres n’est qu’un leurre et leurs intentions sont loin d’être pacifiques. Face à cette invasion, la résistance s’organise parmi les humains…

Avis

J’ai découvert récemment cette série des années 80 et, franchement, ça m’a plu… Cette série est dédié à tous les résistants passés, présents et futurs. J’ai fait le parallèle, comme beaucoup, avec le totalitarisme du système nazi. On retrouve beaucoup d’éléments au cours des épisodes qui permettent de justifiés ce point de vue :
- le symbole des Visiteurs n’est pas sans rappeler une certaine croix gammée vvisiteursdb10.jpg
- leurs costumes rouges
- les camps de travail
- l’enrôlement des jeunes pour servir les Visiteurs
- la propagande sirians4.jpg1432814328v2clesvisiteursvmwz5onz3.jpg
- le contrôle des médias
- la poursuite des scientifiques
- les expériences médicales…

Je suis vraiment tombée sous le charme de la série… Je me suis même accrochée à un méchant alien, Bryan… Je n’y peux rien, mais je l’adore, même s’il est ignoble avec Robin… Enfin bon…

Le seul passage qui avait marqué maman :

Image de prévisualisation YouTube
ATTENTION SPOILER !

Voici, en exclu, la vidéo de la mort de Bryan Triste (avec un peu d’humour à la fin !!!)

Image de prévisualisation YouTube

Raison et sentiments (Jane Austen)

Classé dans : films,romans etrangers — 10 janvier, 2010 @ 11:45

9782264023810fs1.gif         4933ec8959fbd.jpg

Résumé

Raison et sentiments sont joués par deux soeurs, Elinor et Marianne. Elinor incarne la raison conforme aux usages du monde, tandis que l’intrépide Marianne parie sur le sentiment. Mais à l’une et l’autre de ces jeunes filles en fleurs manque l’atout indiscutable, la clé de toute réussite en ce monde : l’argent. Il leur faut donc chercher mari.

Avis

Comme les deux autres livres de Jane Austen que j’ai lu (Orgueil et préjugés et Persuasion), j’ai adoré Raison et sentiments. Les sentiments y sont dépeint avec tellement de tendresse, tellement de passion… Je n’ai pu m’empécher d’haïr Willoughby (il est vraiment dégoutant avec Marianne même s’il a une excuse… cela dit, je ne l’ai pas trouvée valable ^^). Je ne dois pas être normale car mon personnage masculin préféré dans ce livre reste le colonel Brandon. Franchement, j’ai craqué ^^.
Le film d’Emma Thompson est vraiment fidèle au livre… Rien à redire. Willoughby reste méprisable, Edouard Ferrars est un peu trop niais à mon goût, le colonel Brandon est trop craquant (en temps normal, Alan Rickman n’est pas trop mon style mais là… ^^).
Voir le docteur House joué Mr Palmer, c’était très bizarre mais il le joue très bien !

ss1.jpg

http://www.dailymotion.com/video/x22gmv

Le journal de Bridget Jones, une recopie des livres de Jane Austen

Classé dans : films,Remarques — 7 janvier, 2010 @ 7:10

Je viens de voir le film Le Journal de Bridget Jones car j’étudie le film en cours d’anglais. Étant en train de lire Raison et sentiments et aimant beaucoup les livres de Jane Austen, je n’ai pu que remarquer les ressemblances frappantes avec le film et les livres.

1) Dans le film, le véritable amour de Brigdet s’appelle Darcy (ça ne vous rappelle rien ? ^^)

2) Dans Orgueil et Préjugés, croyant qu’Elizabeth ne l’entend pas, Darcy adresse ces mots à Bingley : « Je ne me sens pas en humeur, ce soir, de m’occuper des demoiselles qui font tapisserie« .
Situation identique dans le film, Mark déclare à sa mère : « Je n’ai pas besoin d’entremetteuse, surtout pour voir une vieille fille frappée d’incontinence verbale »
Même gène pour Elizabeth et Bridget !!!

3) Bridget vit un grand amour avec Daniel Cleaver, tout comme Marianne avec Willoughby (dans Raison et sentiments). Et tout comme Marianne, Bridget apprend que son amour est fiancé (la durée des fiançailles est plutôt comparable à Edward Ferrars).

4) Anne (dans Persuasion) est proche de la trentaine… Bridget a 33 ans.

5) Dans Le Journal de Bridget Jones, Cleaver fausse la vérité sur Darcy, un peu comme Wickham avec Darcy dans Orgueil et préjugés

6) Les deux acteurs masculins ont tous deux joués dans une adaptation de Jane Austen !

 

Beaucoup, beaucoup de ressemblances qui ne m’ont empêcher d’apprécier le film.

123456...28
 

Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Dans le Jardin des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour
| elfes, fées, gobelins...