j’ai « meuh » la « lait »cture

Archive pour la catégorie 'des livres pour réviser'

My Day and Yours (Deirdre Barry)

Posté : 26 février, 2010 @ 2:13 dans chansons, des livres pour réviser, dessin, Messages, poesies, videos | 1 commentaire »

En anglais, nous avons du faire un diaporama pour illustrer le poème de Deirdre Barry, « My day and Yours ». Pour chaque phrase, j’ai trouvé avec l’aide de ma soeur des paroles de chansons…

I’m 18, and years older than that.
I’m 18, and I can’t believe I’m that old.

I get up before sunrise, because I have to be at work.
I get up at 6, because I need time to do my hair and makeup before school.

I walk two miles to work, the blisters on my feet open from wear.
I drive to school, and walk carefully, because I need to keep my shoes clean.

I spend my day inside a factory, with hundreds of other girls, unable to take breaks, and unable to leave.
I spend my day in classes, wanting only to get out.

I would give anything to go to school, to learn, to be able to get somewhere in life.
I would give anything to be done with school. Who cares anyway?

I would quit, but I can’t. I have parents, brothers and sisters to support, and jobs are hard to find.
I’d drop out, but then my parents would be angry.

At 4:00, we get a five minute break for water, and then it’s back for more work.
At 3:30, we get out, and I head for basketball practice.

I sew the Swoosh on, time after time, hour after hour, until my fingers bleed, and my knuckles ache. I earn barely enough to live, and not even near enough to help my family.
I lace up my Nikes, my new ones. They cost me only 130 $ and everyone has a pair.

I sew pair after pair, trying to earn enough to buy food and clothes. I want out, but it’s such a vicious cycle. I want to get out, but I always need to work a little more before I have enough.
These shoes hurt my feet. I think I’ll buy a new pair.

 

voici le diapo :

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Voici les dessins que j’ai fait (avec ma soeur) pour l’illuster…

1.jpg2.jpg3.jpg4.jpg5.jpg6.jpg7.jpg8.jpg9.jpg10.jpg11.jpg12.jpg13.jpg14.jpg15.jpg16.jpg17.jpg182.jpg18.jpg

 

The Black Cat and other stories (Edgar Allan Poe)

Posté : 4 février, 2010 @ 6:29 dans des livres pour réviser, livres en anglais, romans etrangers | 2 commentaires »

Voici un autre Penguin reader, après Dracula, je vous propose The Black Cat and other stories, un classique d’Edgar Allan Poe. Il est au niveau 3 (Pre-Intermediate).

058241774001sx140sy225sclzzzzzzz.jpg

Resume

These four stories of murder and mystery will fringhten you ! Edgar Allan Poe writes about terrible people with strange lives. Do you have a black cat …?

Opinion

Egdar Allan Poe a réussi, comme toujours, à m’effrayer… Même en anglais ! L’histoire du Chat Noir est vraiment horrible… Pauvre petite bête ! L’auteur arrive à nous plonger dans une ambiance très fantastique…

Cet été, j’ai dû aider en anglais le filleul de maman, Anthony, qui devait rentrer en 4ème.  Je me suis donc servie de cette petite collection très instructive car, en plus du livret en anglais, il y a un CD audio reprennant l’histoire. J’ai donc essayer de faire un « listening-test » avec lui en lui faisant écouter le début du Black Cat… Il a du retrouver les mots manquants dans l’extrait ci-dessous (à vous de jouer ^^)

 

 

You are not going to believe this ________. But, it is a true story, as true as I sit here writing it – as true as I will die in the ________. Yes, this story ends with my end, with my death ______.

            I have always been a kind and loving person – everyone will tell you this. They will also tell you that I have _______ loved animals more than anything. When I was a little _______, my __________ always had many different ________ round the house. As I grew up, I spend most of my _________ with them, giving them their ________ and cleaning them.

            I married when I was very _________, and I was _________ to find that my ________ loved all of our animal _________ as much as I did. She bought us the most _____________animals. We had all sorts of ________, gold fish, a fine _______ and a ________.

 

Mettez vos réponses en com et je vous contacterais !!!

La révolte des accents (Erik Orsenna)

Posté : 25 août, 2009 @ 11:11 dans des livres pour réviser, romans francais | 1 commentaire »

9782253124009g.jpg

 

Résumé

Depuis quelque temps, les accents grognaient. Ils se sentaient mal aimés, dédaignés, méprisés. A l’école, les enfants ne les utilisaient presque plus. Chaque fois que je croisais un accent dans la rue, un aigu, un grave, un circonflexe, il me menaçait.
- Notre patience a des limites, grondait-il. Un jour, nous ferons la grève. Attention, notre nature n’est pas si douce qu’il n’y paraît. Nous pouvons causer de grands désordres?
Je ne prenais pas les accents au sérieux. J’avais tort.

Avis

Avez-vous déjà essayé de lire un texte sans accents (et à voix haute) ?

« Je ne pense qu’a vous, madame, je ne suis occupe que de vous… a peine le jour commence a paraitre que je quitte la chambre ou j’ai passe la nuit pour vous dire que je me suis deja repenti mille fois de n’avoir pas tout abandonne pour ne vivre que pour vous. »

Extrait de La princesse de Clèves

Dur, dur… Pas évident… Et pas joli à l’oreille… Ce petit livre, qui est la suite de La grammaire est une chanson douce et des Chevaliers du Subjonctifs nous montre ici, l’importance de l’orthographe et plus précisément des accents…
Une mine d’information sur notre langue… le français…

 

Un très beau livre à lire mais qui, néanmoins, est moins bien que La grammaire…

La grammaire est une chanson douce (Eric Orsenna)

Posté : 12 août, 2009 @ 4:08 dans des livres pour réviser, romans francais | 5 commentaires »

9782253149101.jpg

Résumé

La grammaire est une chanson douce est une fantaisie joyeuse. Jeanne, la narratrice, pourrait être la petite sœur d’Alice, l’héroïne de Lewis Caroll, précipitée dans un monde où les repères familiers sont bouleversés.
Avec son frère aîné Thomas, elle voyage beaucoup : leurs parents sont séparés et vivent chacun d’un côté de l’Atlantique. Un jour, leur bateau fait naufrage et, seuls rescapés, et privés de leurs mots, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. Accueillis par Monsieur Henri, un musicien poète et charmeur, ils découvriront un territoire magique où les mots mènent leur vie : ils se déguisent, se maquillent, se marient.C’est une promenade dans la ville des mots, pleine d’humour et de poésie, où les règles s’énoncent avec légèreté. Les tribus de verbes et d’adjectifs, les horloges du présent et du passé s’apprivoisent peu à peu, au rythme des chansons douces de Monsieur Henri.

grammaire.jpg

Avis

Je n’étais pas très chaude pour le lire. Faire du français à l’école, oui, mais entendre parler d’orthographe et de grammaire dans un roman ne m’enchantait pas. Mais maman m’a un peu forcée la main. Et finalement, je dois avouer que j’ai été prise dans l’histoire. Ce livre m’a permis de faire de bonnes révisions en s’amusant. C’est un livre attachant où l’on apprend un tas de choses sur notre langue…
A lire de toute urgence pour petits et grands !

Pour voir mon nouveau site, cliquez ici !

Dracula (Bram Stocker)

Posté : 10 août, 2009 @ 6:30 dans des livres pour réviser, livres en anglais, romans etrangers | 2 commentaires »

Je garde le cap en anglais grâce à Penguin Reader. Maman vient de m’acheter Dracula (niveau 3 : Pre-Intermediate) que j’ai littéralement bu… Un breuvage à lire sans modération pour  faire des progrès en anglais… Le livre était vendu avec CD-audio (pratique pour garder la bonne prononciation)…

dracula.jpg

 

Resume

Count Dracula is a vampire. He drinks people’s blood. He lives in a lonely castle in the mountains of Transylvania. But then he comes to England… Professor Van Helsing knows about vampires, but can he stop Dracula ?

Extract

He closed his eyes and began to feel sleepy. But, after a short time, he had a strange feeling that he was not alone.
Three young women were watching him from the shadows, and they were talking in low voices. They moved out into the moonlight. He saw then, through half-open eyes, that they were very beautiful. When they laughed, the moonlight shone on long, white teeth.
As they came nearer, their eyes shone red. They filled the air with their excited laughing. Jonathan felt in his heart that they were evil. But, for some reason, he did not feel afraid. There was something about them that excited him. He wanted them to come to him, to touch him…
The fairest girl went down on her knees next to the bed and put her face close to his. Jonathan felt her soft breath on the side of his neck. Two sharp teeth were resting lightly on his skin. He closed his eyes and waited. He was unable to move…
Suddently there was a loud noise. He opened his eyes and saw, by the side of his bed, a tall, black shape. It was the count. His face was as white as the death but his eyes burned like two small fires.
« I told you not to touch him ! » the count said angrily. He took the woman by her neck and threw her across the room. « This man is mine ! I will use him first. Then, and only then… »
« So what fun can we have tonight ? » one of the women asked.

Opinion

Je suis dans ma période « vampire ». Je ne pouvais passer à coté de ce grand classique de Bram Stoker ! Et en plus, en anglais !!!
Oui, dans cette collection, le texte est simplifié mais reste fidèle à l’original…
A book to be read and to be read again to make delicious nightmares…

 

 

Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Dans le Jardin des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour
| elfes, fées, gobelins...