j’ai « meuh » la « lait »cture

Traduction

Classé dans : Remarques — 3 octobre, 2009 @ 19:04

Tous les fans de la saga de Stephenie Meyer savent que le livre préféré de Bella est Les Hauts de Hurlevents d’Emily Brontë.

Ainsi, dans Hésitation (à la page 267), Bella tombe sur un passage de son livre préféré lorsque son vampire d’amoureux le fait tomber. Voici l’extrait :

« C’est là que tout nous sépare : eût-il été à ma place et moi la sienne, et bien que je l’ai haï d’une haine qui a teinté ma vie d’amertume, jamais je n’aurais levé la main sur lui. Vous semblez sceptique, soit. Jamais pourtant je ne l’aurais séparé d’elle tant qu’elle souhaitait qu’il fut là. Du jour où ce désir aurait cessé, cependant, je lui aurais arraché coeur, j’aurais bu son sang ! Mais jusque-là – si vous ne me croyez pas, vous ne me connaissez pas -, jusque-là, j’aurais préféré mourir peu à peu plutôt que de toucher à un seul de ses cheveux.« 

Seulement voilà, dans les Haut de Hurlevents, les paroles d’Heathcliff diffèrent. C’est juste vis-à-vis de la traduction, mais je trouve ça un peu bête. Voici ses « vrais » paroles au chapitre XIV (page 186 de l’édition du Livre de Poche) :

« Et ici vous voyer les différences de nos sentiments : s’il eût été à ma place et moi à la sienne, bien que je le haïsse d’une haine qui a empoisonné ma vie, je n’aurais jamais levé la main sur lui. Ayez l’air incrédule tant qu’il vous plaira ! Je ne l’aurais jamais banni de la société de Catherine tant qu’elle aurait désiré la sienne. Dès le moment qu’elle aurait cessé de lui porter intérêt, je lui aurais arraché le coeur et j’aurais bu son sang ! Mais jusque-là – si vous ne me croyez pas, vous ne me connaissez pas – jusque-là je serais mort à petit feu avant de toucher à un seul cheveu de sa tête.« 

 

Je ne sais pas vous mais moi, je préfère la version du Haut des Hurlevents. J’aime mieux le style…

Par contre, ce que je n’aime pas trop, c’est la nouvelle promotion de ce classique anglais. Je trouve dommage qu’un classique doit compter sur un livre contemporain pour être vendu… Mais, si ça peut le rendre plus populaire…

10013881.jpg

 

 

Un commentaire »

  1. Lady Yggdral dit :

    … ah tiens, je n’avais pas encore vu cette « promotion »… mais je ne suis pas étonnée! Comme tu dis l’intérêt est de faire connaître ces classiques, et de donner le goût pour la lecture à ces jeunes adolescentes, de même au lycée j’avais découvert William Blake à travers l’œuvre d’Anne Rice! Mais ce commerce a des allures de « prostitution littéraire », et est un peu répugnant u_u;

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Dans le Jardin des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour
| elfes, fées, gobelins...