j’ai « meuh » la « lait »cture

Dom Juan (Molière)

Classé dans : pièces de théâtre — 31 mai, 2009 @ 18:23

 

9782011684226fs.gif

 

 

Résumé

Cette pièce relate la vie d’un personnage infidèle, séducteur, libertin blasphémateur, être de l’inconstance et du mouvement. Dom Juan, jeune noble vivant en Sicile accompagné de son fidèle valet Sganarelle, accumule les conquêtes amoureuses, séduisant les jeunes filles nobles et les servantes avec le même succès. Seule la séduction l’intéresse et les jeunes femmes sont bafouées et déshonorées après que le beau seigneur en a décidé. Mais l’une d’entre elles, Done Elvire, va lui donner bien du fil à retordre avec, entre autres, la venue de ses deux frères en Sicile pour trouver Dom Juan et le punir de l’affront commis à leur égard : en effet, Dom Juan a enlevé Done Elvire d’un couvent afin de l’épouser, puis l’a abandonnée. Ses conquêtes lui valent certaines inimitiés et certains duels auxquels il ne se dérobe pas. Il affiche un certain cynisme dans les relations avec ses proches, notamment avec son père (Dom Louis) et remet en cause les conditions chrétiennes mais également sociales, son libertinage symbolisant son indépendance. Il aime les défis, jusqu’à celui de la fin : le repas avec la Statue du Commandeur, que Dom Juan avait tué auparavant, qui l’emportera dans les flammes de l’Enfer.

 

Avis

Je ne peux pas dire que j’ai adoré ce livre, ni que je l’ai détesté… Il devait certainement y avoir du comique (ex : la scène de Pierrot et de Charlotte où ils parlent en patois) mais je n’ai pas adhéré… Il va assez vite à lire (je dois l’avoir lu en deux jours) et se comprend relativement bien (heureusement que le texte est en prose car j’ai du mal à lire Molière en vers, je m’y suis repris à plusieurs fois avec Tartuffe)… Un classique un peu embétant à lire (juste certains passages) mais à lire quand même…

Un commentaire »

  1. DF dit :

    … et surtout à voir! J’en garde un lumineux souvenir d’une soirée à la Comédie Française, il y a quelques années de cela. Sans oublier l’adaptation de Mozart pour l’opéra…

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Dans le Jardin des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour
| elfes, fées, gobelins...