j’ai « meuh » la « lait »cture

La Belgariade (David Eddings)

Classé dans : romans etrangers — 16 mai, 2009 @ 15:20

 

belgariade.jpg

 

Résumé

Et les Dieux créèrent l’homme, et chaque Dieu choisit son peuple. Mais Torak, le Dieu jaloux, vola l’Orbe d’Aldur, le joyau vivant façonné par l’aîné de Dieux et ce fut la guerre.
Le félon fut châtié; à Cthol Mishrak, la Cité de la Nuit, il dort toujours d’un sommeil hanté par la souffrance. Le fleuve des siècles a passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages ne parlent plus qu’aux initiés, mais ils sont formels : Torak va s’éveiller. Et justement l’Orbe disparaît pour la seconde fois. Que le Maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toute chose.
Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort ?
Dans cette partie d’échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maitresse : le dernier descendant des Gardiens de l’Orbe, désigné par les présages.

 

01 -Le Pion Blanc des Présages
02 -La Reine des Sortilèges
03 -Le Gambit du Magicien
04 -La Tour des Maléfices
05 -La Fin de Partie de l’Enchanteur

 

Avis

J’ai vraiment adoré cette saga fantastique.
Garion dans le premier tome (ainsi que dans les autres) ne peut que nous faire rire avec Polgara. L’humour de Silk est vraiment génial. C’Nedra est si insupportable que l’on s’attache à elle…
Un petit bémol,  les « amis Silk », « Ami Barak » sont un peu ennuyants…
Question scènes de bataille (car il y en a, c’est évident) elles ne m’ont pas marquées.

Bref, à lire, même si l’on n’aime pas ce genre de livre. L’humour fait tout passer…

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Dans le Jardin des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour
| elfes, fées, gobelins...