j’ai « meuh » la « lait »cture

La Princesse de Clèves (Mme de la Fayette)

Classé dans : romans francais — 26 février, 2009 @ 15:40

390920vb.png

Résumé

Tout commence quand le prince de Clèves tombe amoureux de mademoiselle de Chartres et la demande en mariage. Après son mariage avec ce dernier, elle tombe amoureuse de monsieur de Nemours, un coureur de jupons, qui l’aime aussi.

Extrait

« - Je vous en fais pourtant, Madame, répliqua-t-il, et ils sont bien fondés : Pourquoi ne le pas voir s’il ne vous a rien dit ? Mais, Madame, il vous a parlé ; si son silence seul vous avait témoigné sa passion, elle n’aurait pas fait en vous une si grande impression. Vous n’avez pu me dire la vérité tout entière ; vous m’en avez caché la plus grande partie ; vous vous êtes repentie même du peu que vous m’avez avoué et vous n’avez pas eu la force de continuer. Je suis plus malheureux que je ne l’ai cru, et je suis le plus malheureux de tous les hommes. Vous êtes ma femme, je vous aime comme ma maîtresse, et je vous en vois aimer un autre. Cet autre est le plus aimable de la cour, et il vous voit tous les jours, il sait que vous l’aimez. Eh ! j’ai pu croire, s’écria-t-il, que vous surmonteriez la passion que vous avez pour lui. Il faut que j’aie perdu la raison pour avoir cru qu’il fût possible. « 

Avis
C’est un très beau livre sur l’analyse des sentiments amoureux. Le début est un peu long et la fin, un peu décevante. En effet, même après la mort de son mari, la princesse ne va pas retrouver son amour. Cette « gourde » s’en va au couvent !

 

2 commentaires »

  1. Marina dit :

    je suis en train de le lire pour le fun XD

  2. Bénédicte dit :

    J’ai été très touchée par les personnages de ce roman, en particulier par celui de M. de Clèves bien malheureux en amour mais je ne peux m’empêcher d’en regretter le dénouement, si austère.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Entre deux nuages |
Lectures d'haabir |
Dans le Jardin des mots |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Chansons de Cyril Baudouin
| Malicantour
| elfes, fées, gobelins...